RATTLEZH : Rattles en verre

Notre nouvelle gamme de "Rattles" en verre, déclinée en 4 tailles. Chaque taille de Rattlezh se diffère par la longueur et le diamètre de l'insert en verre , ainsi que le diamètre et le nombre de billes en acier , pour donner au final des sonorités et des vibrations différentes.

Insertion et maintien facilitée grâce à l'ergot de centrage.

 

Cf description détaillée ci-bas.

Plus de détails

EN STOCK ! Expedié sous 48h

4,60 €

  • PACK DE 10

En savoir plus

Les Rattlezh sont de petis inserts en verre contenant 2 ou 3 billes d'acier qui s'entrechoquent entre elles mais aussi sur les parois en verre, provoquant ainsi des sons et des vibrations imitants celles des proies telles que les crabes, crevettes, poissonnets et autres crustacés. Cela permets dans bon nombre de situations de déclencher l'agréssivité des poissons prédateurs, tout en leur permettant de répérer le leurre de plus loin, notemment par eaux chargées et/ou faible luminosité.Cependant la pêche n'est pas une science exacte, et parfois ce sont les leurres silencieux qui tirent leur épingle du jeu.

La conception d'un rattle en verre peut paraitre simpliste aux premiers abords, toutefois notre cahier des charges s'est focalisé sur les points suivants :

-Trouver pour chaque taille de rattle, le meilleur compromis entre nombre de billes, mais aussi diamètre et longueur de la chambre interne.De ces bons paramètres découlent une d'optimisation de l'énergie kinétique dégagée par le mouvement des billes ,afin de leur donner un maximum de velocité.Concrètement, deux types de sons distincts sont ainsi créés par chaque taille de Rattle : un son plus grave et percutant lorsque le rattle est mis en mouvement  energiquement dans son axe de longueur ; Et un son plus aigue et quasi permanant, lorsque le rattle est déplacé tres lentement, ou presque immobile, provoquant de micro-cliquetis.

Mode d'emploi :

-Dans un leurre souple existant : Enfoncer le rattle dans la matière plastique, en commençant par le petit embout en verre , faisant office d'ergot de centrage et de maintien. Un point de glue ou de colle à leurre souple pour boucher le trou en surface du leurre est optionnel.Le pêcheur pourra décider du nombre de rattles à insérer et de la taille du rattle choisi, en fonction de la taille de son leurre souple, tout en veillant à ne pas brider la nage du leurre ( section avant caudale sur un Shad par exemple). De l'emplacement et de l'axe d'insertion choisi ( en biais , en vertical ou par le travers ) découleront des fréquences de sonorités et de vibrations différentes.

-Sur un hameçon texan : plusieurs possiblités : scotch, gaine thermo rectractable etc...

-Sur un Jig :   si insert existant,  on vient coller le rattle dedans avec glue ou pate epoxy par exemple....sinon, en coinçant le rattle avec de la gaine thermo rectractable sur la hampe de l'hameçon ou la corde de l'assist hook.

-Dans un leurre dur en résine P.U : à fixer avant coulage de la résine, sur l'armature traversante en inox avec gaine thermo retractable par exemple. On pourra également percer le leurre en résine, ou créer une zone d'insert sur le dos ou le ventre du Master, si l'on préfère utiliser les Attaches-rapides Inox à la place d'une armature traversante.

-Dans une turlutte : Idem, cependant certaines turtluttes du commerce ont déja une zone d'insert pour "Starlight" (batonnet lumineux), il est alors facile d'y coller le Rattle de la bonne taille à la place.

-Dans un leurre souple "Home made" en cours de coulage :

  -Si coulage dans moule simple coque par gravité : on coule une 1ere couleur jusqu'a la moitié du moule (ou aux deux tiers), puis immédiatement on dépose le rattle en surface qui va naturellement s'enfoncer et se positionner dans le plastisol chaud et liquide.La petite astuce est alors d'humecter le rattle afin qu'il glisse et s'enfonce plus facilement.On vient couler la couche de plastisol suivante ensuite comme on le fait habituellement.

-Si coulage dans moule double-coque à injection : On coule un peu de plastisol dans une des 2 demi-coques ouverte par gravité, puis on dépose le rattle dessus qui va adhérer...on referme le moule,puis on injecte comme on le fait habituellement.Grâce à l'injecteur, la soudure se fera parfaitement.

RATTLEZH : Rattles en verre <p>Les <strong>Rattlezh</strong> sont de petis inserts en verre contenant 2 ou 3 billes d'acier qui s'entrechoquent entre elles mais aussi sur les parois en verre, provoquant ainsi des sons et des vibrations imitants celles des proies telles que les crabes, crevettes, poissonnets et autres crustacés. Cela permets dans bon nombre de situations de déclencher l'agréssivité des poissons prédateurs, tout en leur permettant de répérer le leurre de plus loin, notemment par eaux chargées et/ou faible luminosité.Cependant la pêche n'est pas une science exacte, et parfois ce sont les leurres silencieux qui tirent leur épingle du jeu.</p> <p>La conception d'un rattle en verre peut paraitre simpliste aux premiers abords, toutefois notre cahier des charges s'est focalisé sur les points suivants :</p> <p>-Trouver pour chaque taille de rattle, le meilleur compromis entre nombre de billes, mais aussi diamètre et longueur de la chambre interne.De ces bons paramètres découlent une d'optimisation de l'énergie kinétique dégagée par le mouvement des billes ,afin de leur donner un maximum de velocité.Concrètement, deux types de sons distincts sont ainsi créés par chaque taille de Rattle : un son plus grave et percutant lorsque le rattle est mis en mouvement  energiquement dans son axe de longueur ; Et un son plus aigue et quasi permanant, lorsque le rattle est déplacé tres lentement, ou presque immobile, provoquant de micro-cliquetis.</p> <p><span style="color: #0000ff;"><strong>Mode d'emploi :</strong></span></p> <p>-<em><strong>Dans un leurre souple existant</strong></em> : Enfoncer le rattle dans la matière plastique, en commençant par le petit embout en verre , faisant office d'ergot de centrage et de maintien. Un point de glue ou de colle à leurre souple pour boucher le trou en surface du leurre est optionnel.Le pêcheur pourra décider du nombre de rattles à insérer et de la taille du rattle choisi, en fonction de la taille de son leurre souple, tout en veillant à ne pas brider la nage du leurre ( section avant caudale sur un Shad par exemple). De l'emplacement et de l'axe d'insertion choisi ( en biais , en vertical ou par le travers ) découleront des fréquences de sonorités et de vibrations différentes.</p> <p>-<em><strong>Sur un hameçon texan</strong></em> : plusieurs possiblités : scotch, gaine thermo rectractable etc...</p> <p>-<em><strong>Sur un Jig</strong></em> :   si insert existant,  on vient coller le rattle dedans avec glue ou pate epoxy par exemple....sinon, en coinçant le rattle avec de la gaine thermo rectractable sur la hampe de l'hameçon ou la corde de l'assist hook.</p> <p>-<em><strong>Dans un leurre dur en résine P.U</strong></em> : à fixer avant coulage de la résine, sur l'armature traversante en inox avec gaine thermo retractable par exemple. On pourra également percer le leurre en résine, ou créer une zone d'insert sur le dos ou le ventre du Master, si l'on préfère utiliser les Attaches-rapides Inox à la place d'une armature traversante.</p> <p><em>-<strong>Dans une turlutte</strong> </em>: Idem, cependant certaines turtluttes du commerce ont déja une zone d'insert pour "Starlight" (batonnet lumineux), il est alors facile d'y coller le Rattle de la bonne taille à la place.</p> <p><em>-<strong>Dans un leurre souple "Home made" en cours de coulage</strong> :</em></p> <p>  <em>-Si coulage dans moule simple coque par gravité</em> : on coule une 1ere couleur jusqu'a la moitié du moule (ou aux deux tiers), puis immédiatement on dépose le rattle en surface qui va naturellement s'enfoncer et se positionner dans le plastisol chaud et liquide.La petite astuce est alors d'humecter le rattle afin qu'il glisse et s'enfonce plus facilement.On vient couler la couche de plastisol suivante ensuite comme on le fait habituellement.</p> <p>-<em>Si coulage dans moule double-coque à injection</em> : On coule un peu de plastisol dans une des 2 demi-coques ouverte par gravité, puis on dépose le rattle dessus qui va adhérer...on referme le moule,puis on injecte comme on le fait habituellement.Grâce à l'injecteur, la soudure se fera parfaitement.</p>
4,60 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...